MOULTAKA APICULTURE ET PHYTO-APITHERAPIE

Medecines douces : quelle médecine pour quelle pathologie ?

      QUELLE MEDECINE POUR QUELLE PATHOLOGIE ?

 

 

Dès que l'on souffre de quelque(s) maladie(s) que ce soit,on est placé systématiquement devant le dilemne de la thérapie à suivre .Quelle est la thérapie qui peut aller avec moi,mon corps et mon esprit,celle qui me convient le mieux,la plus efficace.....

Le passage est obligatoire par la médecine allopathique qui dispose de moyens techniques modernes (radio,échographie,rmn,...)pour voir les organes en profondeur.

Une fois le diagnostic de la maladie établi,il peut arriver,et il est possible souvent,selon la pathologie,de se faire soigner efficacement par des thérapies douces qui ont leur mot à dire devant la maladie qui affecte notre corps.En accord avec le médecin allopathique,ceci peut être envisagé.Encore faudrait-il que ce médecin soit lui même informé de cette médecine douce que l'on souhaite suivre.Je cite ici le cas de l'homéopathie,qui est une médecine reconnue par le corps médical officiel,et qui réussit bien dans diverses pathologies,ceci ,si on tombe sur l'homéopathe qui sait adapter le remède au corps en question.Cette médecine sur mesure,traite différemment les corps .Elle essaie d'adapter à chaque corps le remède .Elle place le corps devant la possibilité de se débarasser lui même du mal,en le positionnant avec efficacité.Elle tient compte des paramètres spécifiques de chaque corps ,paramètres devant lesquels  la médecine allopathique reste indifférente .La médecine allopathique traite le mal dans la "cité" en lui livrant une bataille chimique sans merci,quitte à ce que cela fasse des dégâts à côté sur les fonctions et les organes qui n'ont rien à voir avec la maladie.Ce sont les fameux effets secondaires qu'on trouve listés sur les petits papiers qui accompagnent nos médicaments pharmaceutiques.Ne posez surtout pas de question à ce sujet ,à votre médecin,vous allez l'embarrasser ,et il vous répondra :"c'est à ce prix que je peux tenter de vous soigner".Ou bien ,pour vous rassurer ,il vous dira : "qui vous dit que vous allez avoir un de ces effets?,et si cela se produit,venez ,je vous changerai le traitement par un autre".Cette médecine ,ne se préoccupe pas des causes des maladies en premier lieu,elle regarde ici et maintenant,sort l'arme de bombardement ,mène une guerre sans merci à l'ennemi,qui est la maladie,dans la cité ,qui est le corps.Si des ricochets de balles,des éclaboussurs de sang,des cadavres qui jonchent les rues....tout ce paysage de guerre est présent ,elle dira : c'est normal !.

Devant ce schéma ,que on peut légitimement refuser,il existe d'autres alternatives ,des thérapies qui se positionnent autrement.Au lieu de laisser l'ennemi entrer dans la cité et lui livrer bataille dans les rues,avec tous les dégâts cités auparavant ,ces médecines alternatives,choisissent de blinder la cité "le corps" en renforçant les murs de la cité,empêchant ainsi l'ennemi d'entrer dan la cité.

Notre médecine actuelle,allopathique,n'est pas positionné,en terme de prévention.On ne trouve pas chez le médecin la prescription de remèdes qui fortifient la cité,barrent la route à l'entrée des nuisibles,positionnent le corps dans des attitudes de défenses......Venez quand vous êtes malades,c'est notre médecine moderne.Comment éviter d'être malade ,n'est pas enseigné,n'est pas conseillé .

La panoplie de médecine douces propose,des alternatives,des compléments,quand ceci est possible,qui permettent de s'en sortir autrement que par le chimique.

La médecine allopathique est aussi une affaire de sous.Les médicaments se taillent la part du lion dans le marché économique.La manne d'argent tirée de la mise sur le marché d'un produit qui des fois n'a pas été testé suffisamment pour éliminer la nocivité,est tellement importante que l'on défend avec force de loi, le monopole du soin des maladies par l'allopathie,qui est la medecine officielle.

DONC :

"Dans toutes les maladies,ou symptômes pathologiques ,la médecine officielle entre en jeu en première intention.Le diagnostique de la maldie devra être fait en utilisant tous les moyens modernes de la science : outils biologiques,radiologiques,scanner,IRM,etc.Ce n'est qu'une fois le diagnostic établi qu'on peut se tourner vers les médecines douces :

-pour traiter un terrain,

-pour prévenir les récidives,

-pour renforcer les défenses immunitaires,

-comme adjuvant pendant la phase aiguë de la maldie,

-comme complément du traitement traditionnel quand celui-ci est terminé.

Et bien dans d'autres cas ."

JE CITE : LE GUIDE DES MEDECINES DOUCES DU DR SABINE DE LAPORTE ET FRANK JUBELIN ED VIE PRATIQUE.

Vous trouverez dans ce guide ,les maladies et les thérapies douces qui peuvent apporter une solution dans chaque cas.

Elles sont nombreuses ,ces thérapies.Au moment où ce guide a été édité ,l'apithérapie n'était pas connu.Elle peut beaucoup pour toutes les maladies qui peuvent entraver le parcourt sain du corps.L'apithérapie,apporte une aide certaine,en tant que médecine de remplacement ,selon la pathologie.Elle est aussi une médecine de complément,en apportant la partie manquante dans la thérapie allopathique.Elle peut aussi réparer les dégâts faits par la médecine du médicament chimique (quand cela est inéluctable)ou des radiations.Elle peut arrondir,voir faire disparaitre les effets secondaires des médicaments chimiques ,quand la thérapie par ces médicaments est la seule à envisager.

Je cite quelques cas où l'apithérapie peut apporter une aide efficace :

Les maladies infectieuses ou virales ,les allergies,les maladies métaboliques ...

Rhumatismes,arthrose,asthme,arthrite,aphte,allergie,aérophagie,asthénie,cancer,candidose,mycose,cholestérol,constipation,contractures,coup de soleil,brûlures,cystite,décalcification,dépression ,diabète non insulinodépendant,diarrhée,digestion,crise de foie,lumbago,douleurs diverses,eczéma,entorse,frigidité,gastrite,gastro-entérite,gingivite,grippe,hémorroïdes,hépatite,herpès,impétigo,impuissance,ménopause,nervosité,oedème,otite,phlébite,polyarthrite rhumatoïde,psoriasis,rhinopharingite(rhinite),sclérose en plaques,sida,sinusite,stérilité,stress,tension artérielles ou hypotension,toux,ulcère gstrique,urticaire,varice,vers intestinaux,vésicule biliaire,vessie,voies respiratoires..ET TANT D'AUTRES MALADIES pour lesquelles il faut demander à un apithérapeute son avis.

L'apithérapie se base sur l'action du miel en tant qu'aliment médicament,la propolis en tant qu'agent antivirale,antifongique et antiséptique,le pollen comme complément alimentaire et médicament ,le venin d'abeille comme médicament chaud,la gelée royale comme remède royal inégalable par son action de régénération et de défense du corps et de l'esprit.

Pour avoir l'avis d'un médecin et apithérapeute (DOCTEUR DONADIEU,décédé,que Dieu ait son âme ,qui nous a laissé un site absolument unique en conseils pratiques ,où toutes les vertus du miel,de la propolis,du pollen,de la gelée royale et de la cire sont exposées.

J'ajouterai les vertus du venin d'abeille,qui est une substance absolument géniale pour remedier à des maux difficiles à guérir mais qui est à manipuler avec précaution,car elle peut faire du mal ,si elle n'est pas manipulée par un expert averti.

Je cite les composantes essentielles du venin d'abeille:

La méllitine et l'apamine  : facilitant la circulation du sang,régulant la pression sanguine,assouplissant les capillaires,fluidifiant le sang ,augmentant les globules rouges,donc oxygénant mieux le corps.

Le venin est bactéricide,bactériostatique,antifongique,antibiotique,il booste le système immunitaire.Il est antinflammatoire,il stimule la fabrication du cortisol,principal constituant de la cortisone ,qui est l'hormone la plus active des les glandes surrénales.L'action du venin d'abeilles est aussi analgésique(agit sur la douleur en la diminuant),je pense aux articulations douloureuses que le venin d'abeilles soulage.

Des contres indications sont à mentionner ,car le venin d'abeille dans l'un des corps suivants peut causer des ennuies,de faibles à graves.Le choc anaphylactique n'est jamais éliminé dans l'action des piqures d'abeilles.

IL NE FAUT JAMAIS DONNER LE VENIN D'ABEILLE A QUELQU'UN QUI PREND LES BETABLOQUANTS,UN DIABETIQUE INSULINO-DEPENDANT,INSSUFFISANT RENAL,MALADIES CARDIO-VASCULAIRES GRAVES OU A UN STADE AVANCE.

HORMIS CES CAS,ET EN ETANT FORME A CET EXERCICE,CAR LE CHOC ANAPHYLACTIQUE PEUT SURGIR A TOUTE PIQURE ADDITIONNELLE PAR LE DARD DE L'ABEILLE,ON PEUT ADMINISTER LE VENIN D'ABEILLE PAR MICRO PIQURES A DES ENDROITS BIEN PRECIS DU CORPS HUMAIN POUR SOIGNER.

LE SOIGNANT DOIT DISPOSER DE FORMATION ET DE MATERIEL NECESSAIRE (piqure d'adrénaline,oxygène...POUR SAVOIR REPONDRE RAPIDEMENT AU CAS OU LE VENIN D'ABEILLE A UN IMPACT FORT SUR LE CORPS DU MALADE.

Dans des cas en dehors de ce que je viens de citer,le venin d'abeille est le bien venu et peut soigner efficacement.

Pour mémoire : la dose létale est de 19 piqures pour un kg de poids.Un individu qui pèse 60 kg non allergique au venin d'abeilles ,est en danger de mort par piqures d'abeilles s'il reçoit plus de 1200 piqures d'abeilles !

ceci suppose une attaque en masse de la colonie d'abeilles agressives  ,ceci est extrèment rare.

                                                    ALI LE 3 MARS 2010.



02/03/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 180 autres membres