MOULTAKA APICULTURE ET PHYTO-APITHERAPIE

proverbes Marocains anciens

           AMOUR   

                                                                 

  dimanche 10 fev 2008 

ÇáÚóíäíäú Çáøöí ßóíúÍóÈøñæßú ãóäú ÈúÚöíÏú ßóíúÔõÝæßú 

De très loin t'aperçoivent les yeux 

De celui dont tu combles les voeux

 

   lundi 11 fevrier 2008

íúáÇ ÍóÈøóßú ÇáÞóãóÑú ÈúåúáÇó áæ¡ÂÔú Úúáíßú ÝóäúÌæãú íúáÇó ãóÇáæ

si de toi le croissant de lune est amoureux,qu'importe si les étoiles détournent les yeux !.

   Mardi 12 fevrier 2008

ÇíúáÇ ÈúÛóÇæóßúáÇ áÇó ÊóÔúÞóì æíúáÇó ßóÑúåõæßú áÇó ÊúßóÊøóÑú ÇáäøóÝúÞóÉ

Si tu es aimé,ne fournit aucun effort;si tu n'es pas aimé,modère tes apports.

                  LA COMPAGNIE

 

   mercredi 13 fevrier 2008

ÅöáÇÕúÍóÈúÊí ÕúÍóÈú ÏúåæÊú¡ æúÅáÇÑúßóÈúÊóí ÑúßóÈú ÇáÓúÑæÊú

En amitié recherche gens de grande valeurs,

pour tes montures n'enfourche que des bêtes racées.

  jeudi 14 fevrier 2008

áÇóÊóÔúÑí ÍóÊøóì ÊúÞóáøóÈú ¡æúáÇ ÊúÕÇÍóÈú ÍóÊøóì ÊúÌóÑøóÈú

N'achète qu'après examen minutieux;n'offre ton amitié qu'après choix judicieux

    vendredi 15 fevrier 2008

ÇãúÏóÍú ÕÇÍúÈóßú ãúÚó ÇáäøóÇÓú æúáæãõ ÇáÑøóÇÓú ÝúÇáÑøóÇÓú

De ton ami,fais les louanges en public,en tête à tête la critique

LA CONDUITE

 samedi 16 fevrier 2008

áÇÊóÏúæí ÍóÊøóì ÊúÎóãøóãú æúáÇÊúÓóÑøóÌú ÍóÊøóì ÊúáóÌøóãú

Réfléchis avant de parler,bride avant de seller

  dimanche  24 fevrier 2008 

ÒúØóãú ÕúÍöíÍú ÊóãúÔí ÈúÑÇÓúß ÚóÇáí

N'aie rien que tu pusses te reprocher

Alor tête haute tu pourras marcher

        lundi 25 fevrier 2008

ÞúØóÚúåÇåóÈúÑóÉ ÊóÈúÑóì

Taille dans le vif ,s'en suivra guérison !

Abd el-Kader

LA DIGNITE

      mardi 26 fevrier 200

ÇáßÑÇãÉ

ÑóÇÌóáú ÈóáúåóãøóÉ ÃóãøóÇ ÇááøóÍúíóÉ ÑóÇåÇ ÍóÊøóì ÚóäúÏú ÇáúÚóÊúÑæÓú

La dignité

Ce n'est pas la barbe qui fait l'homme !

Le bouc lui-même n'en est-il pas pourvu ?

Ce qui fait que l'homme est un homme,

C'est sa dignité et ...rien de plus !

 

ÚúÒíÒú ÇáäøóÝúÓú íóÚúØí ÇáÍóÞú ãóÇíúØóáúÈæ

Un homme digne est celui

Qui rend justice aux autres 

Et ne la quête pas pour lui  

ÇáÌúãóáú ãóÇ íóáúÚóÈú ãúÚó ÇáúÌóÏúíóÇäú

jouer avecles agneaux est indigne d'un chameau !

ÞóØúÑÇäú ÇáÚóÒú æóáÇó ÚúÓóáú ÇáúãúåÇäóÉ

Manger du goudron dans la dignité

Plutôt qe du miel dans le mépris

ÇáúãúÈóíøóÖú ãóäú ÈóÑøó ÂÔú ÍóÇáóßú ãóäú ÇáÏøóÇÎóáú

Toi qui est propre de l'exterieur,dis-moi ,veux-tu,comment es-tu de l'interieur ?

la solitude

ãóÇíúÍóßú áößú ÛöíÑú ÖóÝúÑóßú æúãóÇ íóÈúßöí áößú ÛöíÑú ÔóÝúÑóßú

Pour calmer tes démangeaisons

seuls tes ongles te gratteront;

Pour apaiser l'acharnement d'un sort cruel ,

seules tes larmes t'apporteront soulagement.

ãÇßóíúÍóÓú ÈóáúÌóãúÑóÉ ÛíÑú Çáøöí ÚúÝóÓú ÚúáíåÇ

 

Ne peut ressentir le brûlure du tison

que celui qui dessus a posé le talon

 

 

ãÇÝóáúåóãú ÛíÑú Çáøöí ßóíóÝúåóãú

Seul vit dans le désespoir et les tourments

celui qui est dôté de discernement

Çááí ãÇ ÚÑÝß ÎÓÑß

Celui qui ne t'a pas fait la faveur

De chercher à connaître ta valeur,

A perdu toute opportunité

De pouvoir apprécier tes qualités

l'HYPOCRISIE

ÇáäÝÇÞ

ÈúÍÇáú ÇáÎöíØ ÏúáóÍúÑíÑú ÑúØóÈú æú ßóíúÌöíøóÝú

Comme un fil de soie : très souple et très doux

Mais qui étrangle quanq il enserre le cou !

TRAVAIL

ÇáÚãá

ßæäí äÍáÉ ãÇ ÊÚÏãí ÌÈÍ

Abeille.... sois,

Alors toujours tu trouveras

un rucher qui t'accueillera

AMITIE

ÇáÕÏÇÞÉ

áÇ ÊÕÇÍÈ ÍÊì ÊÌÑÈ æáÇ ÊÔÑí ÍÊì ÊÞáÈ

ne donne pas ton amitié à n'importe qui ,et n'achète jamais quoi que ce soit que si tu la bien osculté.

les valeurs

ÇáöÞíøóã

ÇáãáúÍÉ ãÇ ÊÏæøóÏ  

le sel ne se gâte jamais !

  REVENIR A LA PAGE D'ACCEUIL



10/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 203 autres membres